Paris – réouverture de Cernuschi


Lieu de référence sur l’art de la Chine, le musée Cernuschi réaffirme sa vocation d’espace privilégié de découverte de l’Asie extrême-orientale à travers les échanges artistiques qui unissent la Chine au Japon, à la Corée et au Vietnam. Après un chantier de rénovation de près de 9 mois, le musée inaugure une nouvelle phase de son histoire, avec un parcours de visite repensé, véritable invitation au voyage dans l’écrin de l’hôtel particulier imaginé au XIXe siècle par Henri Cernuschi. Une large sélection d’œuvres dont une majorité n’était pas exposée jusqu’à présent (430 nouveaux objets sur 650) est présentée.

La nouvelle « salle des peintures » permet de présenter au public, sur un rythme de quatre rotations chaque année, une cinquantaine d’œuvres d’arts graphiques (peintures sur papier ou sur soie, ou encore éventails et paravents) extrêmement fragiles, issues de la riche collection d’arts graphiques du musée, notamment célèbre pour sa collection unique d’artistes asiatiques du XXe siècle.

Légendes

> Bodhisattva, Dynastie Ming (1368-1644), Règne de Yongle (1403-1424), Bronze doré, M.C. 5173. Legs Pauline Tarn, dite Renée Vivien, 1909.

> Vase you dit « La Tigresse ». Époque Shang (vers 1600 – vers 1050 av. J.C.), XIe siècle av. J.-C., Bronze, M.C. 6155.

Musée Cernuschi 7 avenue Velasquez 75008 Paris

T. 01 53 96 21 50

www.cernuschi.paris.fr

Bon à savoir. Inauguré le 26 octobre 1898, le musée Cernuschi est ouvert au public depuis 121 ans et porte le nom de son fondateur, Henri Cernuschi, qui confia à l’architecte William Bouwens Van Der Boijen, la construction d’un hôtel particulier où il résidera, entouré des œuvres d’art rapportées de son périple asiatique effectué de 1871 à 1873.

A noter. Du 15 octobre 2020 au 17 janvier 2021 l'exposition « De Hiroshige à Kuniyoshi, les soixante-neuf relais du Kisokaidô » présentera des estampes japonaises exceptionnelles dont certaines dévoilées aux visiteurs pour la première fois. Le Kisokaidô était l’une des cinq artères du réseau routier créé au Japon durant l’époque Tokugawa (1603-1868). Elle reliait Edo, où le shogun avait sa résidence, et Kyoto, siège de l’empereur. On y reviendra.


 THE ARTIFACT MANIFAST: 

 

This is a great space to write long text about your company and your services. You can use this space to go into a little more detail about your company. Talk about your team and what services you provide. Tell your visitors the story of how you came up with the idea for your business and what makes you different from your competitors. Make your company stand out and show your visitors who you are. Tip: Add your own image by double clicking the image and clicking Change Image.

 UPCOMING EVENTS: 

 

10/31/23:  Scandinavian Art Show

 

11/6/23:  Video Art Around The World

 

11/29/23:  Lecture: History of Art

 

12/1/23:  Installations 2023 Indie Film Festival

 FOLLOW THE ARTIFACT: 
  • Facebook B&W
  • Twitter B&W
  • Instagram B&W
 RECENT POSTS: 
 SEARCH BY TAGS: 
Pas encore de mots-clés.

2a ailleurs & autrement en pays d'arts 

Qu'imaginer ? Quand le discours sur l'art d'aujourd'hui est trop dans le... discours, et pas suffisamment dans le vécu des artistes, ne parle pas de leur faire, de leur savoir ou de leur quête. Quand ce métalangage alimente souvent le jeu des affairistes, qui ont désormais main-mise sur les foires institutionnelles ou sur les ventes aux enchères. Certains prix gonflent. Pourquoi ? Et surtout pour qui ? Quelle place laisse le marché aux artistes contemporains qui n'appartiennent pas au sérail des magnats et n'ont pas voix au chapitre ?

Face à cette censure, il reste à lutter, à résister... Et beaucoup. Pour ceux qui croient en l'art et ont foi dans les artistes, qu'il s'agisse de peinture, dessin, installation, photo, vidéo, conception numérique... Et qui, en dépit des difficultés, continuent d'agir.

Je souhaite, avec ce site et son magazine, 2A, que je crée, apporter ma pierre à un édifice qui peut, je le crois, se reconstruire. Comment ? En donnant la parole à ceux qui sont avant le discours, et dans l'action. Pourquoi ? Parce que je les aime profondément et que j'ai un grand respect pour leur travail.

2A a pour objectif de témoigner de cet ailleurs et de cet autrement qui animent vraiment l'art, les arts. Avec simplicité. Sans rentre-dedans. Sans mots creux. Avec des reportages, des rencontres, des pistes à suivre.

Il s'agit aussi de se replonger dans l'univers de maîtres du passé, dont le travail, parfois tombé dans l'oubli, ou volontairement exclu des circuits, a pourtant et certainement nourri les nouvelles générations. Pourquoi nier les racines ?

A nous, également, d'ouvrir la porte à ceux dont les ancêtres ont été le creuset de l'inspiration occidentale, sans qu'on leur reconnaisse une véritable existence, en Afrique, Asie, Amériques, Australie... Si nous sommes ici, et maintenant, nous le sommes autrement, et nous le devons aussi à ailleurs.

Je voudrais que l'on puisse parler du travail de tous, sereinement, avec sincérité, avec coeur.

Camus a écrit : « Créer, c'est vivre deux fois. »

Soyons fous : créons et vivons ! Plusieurs fois... si possible !

Molly Mine

La parabole de la fourmi

Une fourmi pèse environ 75 mg.
Une fourmilière peut réunir
2 millions d'individus qui, ensemble, pèsent donc 150 kg.

Si nous unissons nos forces, si nous faisons front, nous pourrons, comme les fourmis, accomplir des exploits, et construire, les uns avec les autres, un ailleurs & un autrement,
pour l'amour de l'art.