Cajarc – pendant que les champs brûlent

Les plantes, les arbres, les fleurs, les rochers… sont les principaux acteurs de cette exposition très Nature.

D’une œuvre inspirée par l’atmosphère et les liens à l’archaïque (Chiara Camoni, née en 1974), au témoignage d’une agricultrice en lutte contre la culture intensive de bananes en Martinique (Florence Lazar, née en 1966), les artistes de différentes générations, parlent d’abord au(x) sens. Un corpus d’œuvres de Piero Gilardi (né en 1942) fera valoir l’apport important de cet artiste italien, pionnier de l’Arte Povera, aux rapports organiques de partage humain. Un ensemble d’œuvres sur papier reconstituera en une grande murale, une forêt composite, tandis que des plantes endémiques et invasives du territoire viendront habiter une serre installée pour l’occasion à l’extérieur devant le centre d’art.

On découvrira le nouveau travail de Michel Blazy (né en 1966) qui met en art le cycle de la vie : ses œuvres poussent, germent, fructifient puis pourrissent et moisissent.

Un ensemble d'œuvres sur papier reconstituera en une grande murale, une forêt composite, tandis que des plantes endémiques et invasives du territoire viendront habiter une serre installée pour l'occasion à l'extérieur devant le centre d'art.

Une sélection d'oeuvres issues de la collection de l'artothèque du Lot vient composer une forêt où se déploit une diversité de représentations de la vie végétale, entre Pierre Alechinsky, Stéphane Calais, Jean-luc Moulène, entre autres.

Légendes

Michel Blazy. Mur de poils de carotte 2000 Collection Les Abattoirs Musée Frac Occitanie, Toulouse. Photo Sophie Leonard

Sans titre, boule de lentilles, 1997 Collection Les Abattoirs Musée Frac Occitanie, Toulouse

Florian Tiedge, Das Kind #II, 2007, impression encre pigmentaire sur papier Hahnemühle, 55 x 65 cm, courtesy de l'artiste

Magcp Centre d’art contemporain. 134, Avenue Germain Canet 46160 Cajarc. www.magcp.fr/

A noter. L'exposition s'ouvre dans le contexte d'un festival dédié au jeune public et aux familles, Graines de Moutards, en partenariat avec les services culturels du Grand-Figeac, qui prend pour titre cette année « Le cri d'une génération ».


 THE ARTIFACT MANIFAST: 

 

This is a great space to write long text about your company and your services. You can use this space to go into a little more detail about your company. Talk about your team and what services you provide. Tell your visitors the story of how you came up with the idea for your business and what makes you different from your competitors. Make your company stand out and show your visitors who you are. Tip: Add your own image by double clicking the image and clicking Change Image.

 UPCOMING EVENTS: 

 

10/31/23:  Scandinavian Art Show

 

11/6/23:  Video Art Around The World

 

11/29/23:  Lecture: History of Art

 

12/1/23:  Installations 2023 Indie Film Festival

 FOLLOW THE ARTIFACT: 
  • Facebook B&W
  • Twitter B&W
  • Instagram B&W
 RECENT POSTS: 
 SEARCH BY TAGS: 
Pas encore de mots-clés.

2a ailleurs & autrement en pays d'arts 

Qu'imaginer ? Quand le discours sur l'art d'aujourd'hui est trop dans le... discours, et pas suffisamment dans le vécu des artistes, ne parle pas de leur faire, de leur savoir ou de leur quête. Quand ce métalangage alimente souvent le jeu des affairistes, qui ont désormais main-mise sur les foires institutionnelles ou sur les ventes aux enchères. Certains prix gonflent. Pourquoi ? Et surtout pour qui ? Quelle place laisse le marché aux artistes contemporains qui n'appartiennent pas au sérail des magnats et n'ont pas voix au chapitre ?

Face à cette censure, il reste à lutter, à résister... Et beaucoup. Pour ceux qui croient en l'art et ont foi dans les artistes, qu'il s'agisse de peinture, dessin, installation, photo, vidéo, conception numérique... Et qui, en dépit des difficultés, continuent d'agir.

Je souhaite, avec ce site et son magazine, 2A, que je crée, apporter ma pierre à un édifice qui peut, je le crois, se reconstruire. Comment ? En donnant la parole à ceux qui sont avant le discours, et dans l'action. Pourquoi ? Parce que je les aime profondément et que j'ai un grand respect pour leur travail.

2A a pour objectif de témoigner de cet ailleurs et de cet autrement qui animent vraiment l'art, les arts. Avec simplicité. Sans rentre-dedans. Sans mots creux. Avec des reportages, des rencontres, des pistes à suivre.

Il s'agit aussi de se replonger dans l'univers de maîtres du passé, dont le travail, parfois tombé dans l'oubli, ou volontairement exclu des circuits, a pourtant et certainement nourri les nouvelles générations. Pourquoi nier les racines ?

A nous, également, d'ouvrir la porte à ceux dont les ancêtres ont été le creuset de l'inspiration occidentale, sans qu'on leur reconnaisse une véritable existence, en Afrique, Asie, Amériques, Australie... Si nous sommes ici, et maintenant, nous le sommes autrement, et nous le devons aussi à ailleurs.

Je voudrais que l'on puisse parler du travail de tous, sereinement, avec sincérité, avec coeur.

Camus a écrit : « Créer, c'est vivre deux fois. »

Soyons fous : créons et vivons ! Plusieurs fois... si possible !

Molly Mine

La parabole de la fourmi

Une fourmi pèse environ 75 mg.
Une fourmilière peut réunir
2 millions d'individus qui, ensemble, pèsent donc 150 kg.

Si nous unissons nos forces, si nous faisons front, nous pourrons, comme les fourmis, accomplir des exploits, et construire, les uns avec les autres, un ailleurs & un autrement,
pour l'amour de l'art.

© 2023 by The Artifact. Proudly created with Wix.com

  • Facebook B&W
  • Twitter B&W
  • Instagram B&W